Ma vie privée

Né le 5 février 1961, mon origine officielle est Trüllikon ZH et ma résidence est à Paudex VD. J’y suis Conseiller Communal depuis plus de 20 ans. Marié depuis 1987 avec Nicole, nous avons trois enfants. J’ai eu la chance que mes parents aimaient la montagne, et en particulier valaisanne. Par conséquent, j’ai toujours pratiqué le ski que j’ai vraiment appris lors de mes trois ans d’internat à la Fouly chez les Darbellay, puis à Verbier où mes parents avaient acheté un appartement en 1970.  Sinon, je pratique maintenant le Vttae et du golf.

Ma vie profressionelle

Après une formation d'informaticien, j’ai pratiqué une activité de développeur à Zürich avant de rentrer en Romandie et de rejoindre l’entreprise familiale RÜEGER S.A. qui fabrique de l’instrumentation de précision dans les domaines de la température et de la pression, destinées à l’industrie pharmaceutique, chauffage, énergie et autres. J’ai eu la chance d’occuper successivement de nombreux postes, comme responsable informatique, responsable qualité, directeur d’exploitation, et pour terminer directeur général. 

Avec mon frère Bernard, nous avons décidé de vendre l’entreprise à un de nos partenaire de longue date. L’affaire s’est décidée au printemps 2019, et depuis RÜEGER by Ashcroft se porte bien et continue son développement localement et à l’international.  Depuis cette date, je suis donc à la retraite anticipée, ce qui me permet d’aborder la vie avec une autre sérénité et également de me consacrer à ma famille et me permet de prendre quelques mandats de conseils lorsque cela correspond à mon expérience.

Coach au Prix Sommet

Lorsque l’on m’a proposé de participer au Prix Sommet d'UBS, et après avoir pris connaissance de sa mission ces dernières années, cela m’a immédiatement enthousiasmé. En effet, on parle ici d’entreprises dans différents secteurs d’activités, mais qui tout au long de leurs existences, sont confrontées aux exigences et difficultés économiques que la majorités d’entres-elles doivent maîtriser et écarter au mieux. En somme, la vraie vie de toutes entreprises. L’avantage que je vois, c’est de pouvoir me permettre d’avoir une analyse décentralisée et un autre angle de vue du quotidien que vit chaque jour ses dirigeants. C’est là que je me permets de faire plusieurs propositions de scénarios. Et dans le processus d’application du scénario choisi, je suis dans l’observation et à l’écoute de l’évolution du projet. C’est eux qui bossent dure, ça c’est sûr !