1986

Institut de recherches cardiovasculaires de Sion

 

Quelque cinq cents invités ont participé à la remise officielle à la Matze de Sion de la première édition du prix PME SBS Valais, créé à l'occasion des 25 ans de présence en Valais de la Société de Banque Suisse. Parmi les trois candidats retenus pour l'attribution du prix 1986, c'est finalement le professeur Charles Hahn, fondateur de l'Institut de recherches cardio-vasculaires de Sion, qui a été désigné comme lauréat par le jury.

Charles Hahn et Georges Blum

1987

Müller Moules

La petite et moyenne entreprise valaisanne était à la fête, à la Matze: pour la deuxième fois, la SBS Valais décernait son prix PME. C'est une société bien sympathique, celle de l'industriel Horst Muller, de Châteauneuf-Conthey,

qui a été couronnée parmi treize candidats de grande valeur. Une récompense qui distingue un homme et une entreprise qui ont su relever le défi de la haute exigence technique. Cette maison qui occupe une cinquantaine de collaborateurs s'est spécialisée dans le moule de précision pour l'industrie. Elle a ainsi contribué à la diversification économique du canton, notamment en formant elle-même une pleine génération d'outilleurs de pointe.

Horst Müller

1988

Steiger SA

Salle comble pour la troisième édition du Prix PME SBS qui récompense une entreprise dont l'activité marquée au coin du succès a contribué au renom du Valais. Parmi les quatorze industriels qui avaient été présentés dans la sélection du Club des managers du NF tout au long de cette année, la flamme symbolique de la PME est revenue a Steiger SA, à Vionnaz, qui s'est fait un nom dans le domaine difficile de la machine à tricoter industrielle. A la pointe de la technologique grâce à l'électronique, l'entreprise bas-valaisanne occupe une centaine de collaborateurs.

Georges Blum et René Schenk

1989

Air Glaciers SA

Le directeur général de la SBS, M. Georges Blum, a remis le Prix PME SBS Valais 1989 à M. Bruno Bagnoud, directeur et pilote d'Air-Glaciers SA. Organisé par la SBS Valais avec la collaboration du Club des managers et du «Nouvelliste», ce prix est attribué pour la quatrième fois. Il a pour but d'encourager l'esprit d'entreprise en Valais. Air-Glaciers existe depuis 1965 et a été choisi pour ce prix parmi dix autres entreprises valaisannes candidates. La compagnie emploie aujourd'hui 92 collaborateurs. Elle possède une flotte de dix-neuf hélicoptères et de onze avions dont quatre bimoteurs équipés pour le vol aux instruments. Cette entreprise de transport aériens a aussi réalisé plus de dix mille sauvetages.

Bruno Bagnoud et Georges Blum

1990

Pierre Dorsaz Architecte SA

Le Prix PME SBS Valais - Club des managers - «Nouvelliste» a été décerné à l'architecte et bâtisseur de Verbier Pierre Dorsaz. A 52 ans, ce créateur, à l’imagination affolante et calculatrice, a réalisé un rêve fou: le Rameau de Verbier, un village «fantastique» construit sur plus de 30'000 m2. Ce rêve grandeur nature, synthèse de la tradition et de la plus noble utopie, a conquis les trois jurys du Prix PME. M. Dorsaz a été honoré, à Châteauneuf- Conthey, en présence de nombreuses personnalités valaisannes.

Pierre Dorsaz et Georges Blum

1991

Avec Informatique SA

Grande soirée économique à Conthey. Tout le Valais de l'entreprise se joignait à celui de la politique pour célébrer l'innovation technique, le dynamisme et la réussite. AVEC Informatique SA, société sierroise au développement fulgurant, est la sixième lauréate de ce Prix PME-SBS auquel le NF participe par la présentation des managers en lice. Cette remise était marquée d'une solennité particulière du fait de la personnalité de l'orateur invité, le conseiller fédéral Jean-Pascal Delamuraz, qui a dévoilé les influences de l'espace économique européen sur la petite et moyenne entreprise suisse. Brillant plaidoyer pour un dossier de pleine actualité.

René Florey et Jean-Pierre Ramseyer

1992

R&D Carbon LTD

Le Prix PME SBS Valais 1992 a été décerné à l'ingénieur Werner Fischer, patron et fondateur de l'entreprise R. & D. Carbon à Granges (Sierre). Âgé de 50 ans, M. Fischer a fondé en 1986 une société qui fait désormais référence dans le monde entier. Son activité principale: l'analyse et la recherche sur les produits charbonneux utilisés dans les bacs à électrolyse pour produire l'aluminium. L'entreprise valaisanne est également en train d'inventer le «charbon vert». Il faut dire que M. Fischer a eu très tôt la «vocation», puisqu'il a été durant vingt années chef de recherche à l'usine d'aluminium de Chippis. Aujourd'hui, Werner Fischer peut compter sur une équipe dynamique de vingt-deux collaborateurs pour préparer l'avenir avec confiance.

Werner Fischer

1993

Art Furrer Hotels

Art Furrer, le génial hôtelier haut-valaisan qui est aussi l'un des pères du ski acrobatique, a reçu à Châteauneuf-Conthey le Prix PME SBS Valais organise en collaboration avec le «Nouvelliste». Il règne sur sept hôtels et sur cinq restaurants. Grâce à une formule originale, il affiche des taux d'occupation hôtelière de plus de 50% l'été et de plus de 90% l'hiver. Mais ce guide aux allures de milliardaire texan est beaucoup plus qu'un hôtelier à qui tout réussit. Patron d'un empire hôtelier acquis à la force d'une témérité géniale, ce guide de montagne a cependant toujours su garder les pieds sur terre.

Art et Gerlinde Furrer et Jean-Pierre Ramseyer

1994

Swiss Vapeur Parc SA

Sept candidats étaient en lice pour le nouveau Prix du tou­risme Sommet 94, crée par la Société de Banque Suisse, en étroite collaboration avec le Nouvelliste. Parmi les sept candidats en lice, le jury a finalement désigne comme lauréat le Swiss Vapeur Pare du Bouveret, fruit d'un travail de bénévolat exemplaire et de la pas­sion d'une équipe pour le modelé réduit. Ce prix de 10 000 francs a été remis hier soir par le di­recteur général de la SBS, M. Georges Gagnebin, à M. Pierre Jaquerod, président du conseil d'administration du parc d'attractions bas-valaisan, devant un parterre de quelque six cents personnalités du monde politique et économique valaisan. A relever que le jury du pu­blic s'est montré particulièrement enthousiaste cette année, puisque ce ne sont pas moins de 1300 personnes qui ont retourné leur bulletin de vote, soit près du double de l'effectif des années précédentes.

Pierre-Jaquerod et Georges Gagnebin

1995

Les Bains de Saillon

Le suspense aura duré jusqu'au dernier moment: ce sont les Bains de Saillon qui remportent Sommet 95, le nouveau Prix du tourisme, succédant ainsi au Swiss Vapeur Pare du Bouveret. Les trois jurys qui avaient pour mission de désigner le lauréat ont fixé leur choix sur un candidat qui a su trouver un créneau particulier au coeur de la plaine du Rhône en investissant dans une première étape 100 millions de francs. C'est en présence de plusieurs centaines de personnalités du monde politico-économique que M. Georges Gagnebin, directeur général de la SBS, a remis à M. André Mabillard, l'un des administrateurs saillonins, le chèque de 10 000 francs correspondant au montant du prix. Lancé par la SBS et le «Nouvelliste», le nouveau Prix du tourisme a permis à sept candidats de différentes régions du Valais de témoigner de leur dynamisme et de leur originalité. Le jury du public ne s'y est pas trompé: près de 1800 bulletins (500 de plus qu'en 1994) ont été retournés.

André Mabillard et Georges Gagnebin

1996

Association valaisanne de randonnée pédestre

Valais, paradis des marcheurs, avec ses chemins et ses sentiers balises qui parcourent la plaine ou la montagne, qui longent le Rhône ou les hisses, traversent les alpages, grimpent à l'assaut des cabanes... Valais, paradis de la randonnée, cet atout de poids dans l'offre, touristique de notre canton, mis en valeur par la généreuse et intense activité de l'Association valaisanne de randonnée pédestre (AVRP). Le prix du tourisme Sommet 96 a été remis à cette organisation, en présence d'un parterre de plus de six cents invités, dont le président du Grand Conseil Hermann Fux, les conseillers d'Etat Bornet et Deferr. Mis sur pied par la SBS et le «Nouvelliste», ce prix a également permis à six autres candidats de démontrer leur esprit d'entreprendre, leur ténacité, leur philosophie et leur contribution à la renommée du Valais touristique.

André Lugon-Moulin et Bruno Hug

1997

Festival Tibor Varga

Le prix Sommet 97 décerné par la Société de banque suisse, en collaboration avec le «Nouvelliste», a été attribué hier soir a l'association du Festival Tibor Varga, en reconnaissance du rayonnement international de ses concerts Cette récompense de dix mille francs, assortie d'une œuvre d'art du sculpteur René Pedretti, a été remise par le directeur général de la SBS Bruno Hug a M. Joseph Pellegrini, président de l'association du festi­val, devant un riche parterre de personnalités.

Joseph Pellegrini et Bruno Hug

1998

Q for You

C'est rayonnant de joie que M. Frank Bumann, directeur de l'office du tourisme de Saas-Fee, a reçu le Prix Sommet 98. Un prix remis par M. Jean-Francis Sierro, directeur général d'UBS SA, récompensant l'originalité des professionnels du tourisme de la vallée de Saas.

Frank Bumann et Jean-Francis Sierro

1999

Observatoire de St-Luc

Palomar du Valais, le site astronomique de Saint-Luc s'est vu décerner le prix Sommet 99. Formée du fameux chemin des planètes, ouvert voici dix ans, et du magnifique observatoire inauguré en 1995, cette création anniviarde a le mérite d'avoir su faire d'un instrument didactique de premier ordre une attraction touristique très prisée. La remise du prix «tourisme et qualité» a eu lieu à la halle polyvalente de Conthey.

Jean-Claude Pont et Jean-Francis Sierro

2000

Aquaparc

Swiss Vapeur Parc en avait été le premier lauréat, en 1994. Cette année, le Prix du tourisme Sommet 2000 couronne à nouveau le Chablais. Aquaparc a rallié sur son nom un maximum de suffrages. Son créateur Blaise Carroz a reçu son prix en présence de I'astronaute Claude Nicollier et d'un nombreux public venu assister à l'évènement.

Blaise Carroz et Claude Nicollier

2001

Open Air Gampel

Ils sont heureux. Tous les deux. Mario Kohlbrenner, parce que son rendez-vous musical aoûtien obtient reconnaissance et consécration; Sepp Blatter, hôte d'honneur du Sommet, parce que ce prix récompense une organisation et un lieu dont il se sent particulièrement proche. En présence d'un millier d'invités, c'était Ia fête du Haut-Valais.

Sepp Blatter et Mario Kohlbrenner

2002

Coopérative Valplantes

Après la musique rock de Gampel, les plantes médicinales et aromatiques de Sembrancher. Dans le contraste, on fait difficilement mieux. L'agriculture bio de montagne a l'honneur pour cette neuvième édition, c'est un hommage à la qualité et à la ténacité d'une coopérative qu'a voulu rendre cette année les organisateurs du Prix Sommet. Et saluer du coup le leader helvétique d'une niche de production qui a fait du thym, de la mélisse, de la menthe sèches leurs chevaux de bataille.

Jean-Francis Sierro, Maurice Tornay et Adolf Ogi

2003

Fondation Pierre Gianadda

Derrière les prestigieuses expositions qui couvrent depuis un quart de siècle les cimaises de la Fondation Gianadda, il y a une PME. Et un homme! Un entrepreneur et mécène que les trois ju­rys du Prix Sommet 2003 ont récompensé hier soir à Conthey. Signal bien senti au tourisme culturel de masse dont l'espace martignerain s'est fait - en Suisse comme en Valais - le champion toutes catégories. Et alors même qu'il vient de fêter son six millionième visiteur.

Eugen Haldiner, Georges Nendaz, Léonard Gianadda et Jean-Pierre Mathieu

2004

Membratec SA

Après dix années consacrées au tourisme et à la qualité, le Prix Sommet a décidé de changer d'orientation. Et le choix s'est porté sur «les produits et services à forte valeur ajoutée développés en Valais». Revu et corrigé pour saluer «l’audace et la réussite» des entrepreneurs valaisans, le Prix Sommet 2004 est venu récompenser, Membratec SA. Une société sierroise spécialisée dans le traitement et la filtration de l'eau.

Georges Nendaz, Emmanuel Bonvin et Jean-Pierre Mathieu

2005

Studer Innotec SA

Innovation ! Tel est le maître mot de Studer Innotec et son leitmotiv. Une qualité qui a valu au patron de cette entreprise sédunoise, Roland Studer, de recevoir le Prix Sommet 2005. Cette entreprise fabrique des onduleurs entre autre pour la marine française et pour chemins de fer danois.

Manuel Leuthold et Roland Studer

2006

Gotec SA

Les clefs du succès pour la firme sédunoise Gotec. Son directeur, Denis Albrecht, a attribué le succès de son entreprise, spécialisée dans la fabrication de pompes haut de gamme a la curiosité synonyme d'éveil technologique, l'écoute attentive des clients, la confiance des actionnaires plus intéressés à la pérennité de la firme qu'à des rendements rapides et gigantesques, et enfin l'investissement dans l'humain avec une équipe faisant du développement dans un esprit familial.

Raphaël Epiney, Denis Albrecht et Georges Nendaz

2007

Swortec SA

Remise du Prix Sommet 2007 et victoire de l'entreprise montheysanne Swortec qui réalise et commercialise des dispositifs de rééducation motrice et d'assistance à la marche révolutionnaires. Ce concours d'entreprises a connu une quatrième édition a succès avec la présence d'un millier de spectateurs et d'une bonne partie du gratin économique du canton.

Patrick Fellay, Roland Brodard, Emmanuel Dubosson et Georges Nendaz

2008

Arnold Walker AG

Le Prix Sommet 2008 a été remis à Alexander Walker, patron de l'entreprise haut-valaisanne qui porte son nom. Installée à Bitsch, cette fromagerie spécialisée dans les produits à base de lait thermisé occupe 115 personnes. Le conférencier de la soirée était Daniel Borel, le patron de Logitech, qui a donné quelques dés de la réussite de son entreprise laquelle a fabriqué un milliard de souris d'ordinateur.

Patrick Fellay, Alexander Walker, Jean-François Fournier et Manuel Leuthold

2009

Zenhäusern boulangerie SA

Pour les Sédunois, c'est «Zen», tout simplement. L'entreprise Zenhausern Frères SA, représentée ici par Gerhard Zenhausern, a décroché le Prix Sommet 2009, qu'elle s'est vu remettre hier soir à Conthey. Reconnaissance d'une «success-story».

Pierre-Alain Grichting, Gerhard, Andréa, Marco, Jürg Zenhâusern et

Michel Pannatier

2010

Fournier Martigny SA

C'est Daniel Fournier et son ébénisterie de luxe, basée à Martigny, qu'ont plébiscités le jury et le public lors de cette soirée anniversaire du 25e Prix Sommet. Un savoir-faire valaisan reconnu bien au-delà de nos frontières. Après le discours de Kaspar Villiger, président du conseil d'administration d'UBS, Moritz Leuenberger, Pascal Couchepin et Doris Leuthard, à l'invitation de Yann Lambiel, sont venus expliquer aux Valaisans leur vision du monde et de la politique suisse. Un intermède fort applaudi : entre la présentation des entreprises en lice et la désignation du vainqueur.

Christoph Puhr, Kaspar Villiger, Daniel Fournier, Pierre-Alain Grichting et

Iwan Willisch

2011

Adrian et Diego Mathier

Nouveau Salquenen 

Non content d'avoir décroché, pour la deuxième fois, le titre prestigieux de Vigneron de l'année, Diego Mathier s'est vu décerner hier soir le Prix Sommet 2011 - reconnaissance éclatante des talents d'entrepreneurs de la famille de vignerons-encaveurs de Salquenen.

Christoph Puhr, Diego et Nadia Mathier, Pierre-Alain Grichting et Iwan Willisch

2012

Vomsattel Wagner Architekten

Le Prix Sommet 2012 a récompensé, le Fil rouge de Naters. Due au bureau d’architectes Vomsattel Wagner de Viège, cette piste cyclable et piétonnière de 2500 mètres a permis de faire de l’ancienne voie ferroviaire de la Furka un havre de mobilité douce et un modèle de convivialité.

Nicolas Bideau, Christa Rigozzi, Gerold Vomsattel, Rita Wagner et

Pierre-Alain Grichting

2013

Eversys SA

Quel meilleur ambassadeur du Valais que la machine à café d’Eversys? Cette merveille technique, entièrement issue du savoir-faire valaisan, a reçu le Prix Sommet 2013, vingt-huitième du nom. L’innovation et la qualité dont fait montre l’entreprise d’Ardon et son patron Jean-Paul In-Albon ont séduit le grand jury et le public qui a voté à plus de 1600 reprises sur l’internet.

Cyril Meury, Elvire et Jean-Paul In-Albon, Iwan Willisch et Christophe Puhr

2014

pixon engineering AG

L’entreprise viégeoise Pixon Engineering AG, spécialisée dans la réalisation de procédés biopharmaceutiques, a obtenu le Prix Sommet 2014. Le jury a décidé de mettre en lumière les entreprises qui pourraient constituer la relève économique du Valais. Entreprises qui sont également les ambassadeurs de notre canton. Avant de dévoiler le vainqueur, c’est Pascal Meyer, le patron de la société QoQa, qui a assuré le show et captivé les nombreux invités présents dans la salle.

Christophe Puhr, Christophe Schaller, Philipp Noti, Iwan Willisch, Daniel Kehl et Cyril Meury

2015

AISA Automation Industrielle SA

La société AISA de Vouvry est la lauréate du best of 1986-2015 du Prix Sommet UBS, décerné à Conthey devant plus d’un millier de personnes. Cette distinction couronne l’entreprise de Hugues-Vincent Roy fabriquant des machines produisant notamment des tubes de dentifrice. Pour cette trentième édition, le Prix Sommet a pris une tournure particulière, devenant un best of. En retenant cinq entreprises parmi celles qui avaient participé aux éditions précédentes.

Hugues-Vincent Roy et Iwan Willisch

2016

winsun AG

L’entreprise haut-valaisanne winsun a remporté hier soir le concours qu’UBS a placé cette année sous le thème des nouvelles gouvernances d’entreprises. La nouvelle génération gère les sociétés en partageant le pouvoir, ce qu’incarne parfaitement winsun et sa direction collégiale. La révolution dans ce domaine est le fait de la nouvelle génération, la génération Y, celle des natifs des années 1980-1995, qui développe une nouvelle approche non seulement du rapport au monde du travail, mais aussi à la hiérarchie.

Nicolas Wyss, Fränzi Christen, Iwan Willisch et Cyril Meury

2017

b-groupe SA

C'est une entreprise familiale active dans le domaine sanitaire, de la ferblanterie et du chauffage, Bonvin b-groupe.ch basée à Corin, qui a remporté le Prix Sommet 2017 devant plus de 800 personnes à Conthey. Cette 32e édition était consacrée à la transformation numérique de l'économie.

Iwan Willisch, Vincent Bonvin, Gabriel Epiney et Nicolas Wyss

2018

Première en Valais pour le big boss d’UBS et nouveau concept pour le Prix Sommet

Sergio Ermotti, patron d’UBS, a fait une première apparition publique en Valais dans le cadre de ses fonctions à la tête de la plus grande banque du pays. La nouvelle version du Prix Sommet a démarré jeudi soir à Conthey. Trois challengers, trois PME valaisannes, se sont lancés dans l’aventure: la pharmacie Dr Guntern d’Alain Guntern à Brigue, l’agence de voyages Discovery de Dominique Evéquoz à Crans-Montana et Conthey et la librairie du Babobab de Yasmina Giaquinto-Carron à Martigny. Pour faire face aux enjeux de leurs secteurs d’activités respectifs, ces trois sociétés bénéficieront pendant une année de l’accompagnement d’un coach. Tout au long de 2019, l’évolution du défi sera présentée au public. L’entreprise qui aura le mieux réussi dans cette mission se verra décerner le Prix Sommet 2019.

Gabriel Epiney, Sergio Ermotti, Iwan Willisch et David Fournier

2019

Pharmacie Dr. Guntern & City Apotheke

Le pharmacien de Brigue Alain Guntern a décroché le prix mis en jeu par UBS Valais. Pour s’adapter au nouveau marché, il a créé des espaces de conseil privatifs et a même conçu un «McDrive» du médicament. Comme les deux autres candidats, Alain Guntern a été coaché pendant une année pour adapter son entreprise au défi que constitue l’apparition de nouvelles technologies et d’un marché en plein chamboulement.

Alain Guntern et Iwan Willisch

ABONNEZ-VOUS À NOS ACTUS !

CONTACT:

UBS Switzerland AG

Marketing

Avenue de la Gare 36

1950 Sion

Tél: 027 329 32 71